Sélectionner une page

Vous cherchez à ouvrir une boutique en ligne ? Félicitations ! Le e-commerce est un excellent moyen de devenir son propre patron, ou developper votre clientèle en ligne.

Mais avant de pouvoir commencer à vendre, il y a certaines choses que vous devez faire pour configurer votre boutique. Il y a des questions à se poser pour que votre projet soit rentable.

Ces questions sont techniques (création d’un site internet), financières (calcul de la marge), administratives (comment devenir micro-entrepreneur ou comment créer une entreprise), commerciales (stratégie marketing pour acquérir des acheteurs).

C’est tout à fait normal, un entrepreneur a toujours plusieurs choses à gérer et un e-commerçant n’échappe pas la règle. Rassurez-vous, nous sommes là pour vous aider dans votre projet de vente en ligne.

Dans ce guide, nous allons vous présenter les 9 étapes essentielles pour lancer avec succès une boutique en ligne. Bonne lecture!

ouvrir une boutique en ligne

1. Choisir la bonne solution e-commerce

Avant de lancer votre activité, il faut décider où vous aller vendre. C’est comme avec une boutique physique, on doit décider si on vend dans une rue marchande du centre-ville ou dans un centre commercial.

Avec le commerce en ligne c’est pareil. Il y a différentes solutions e-commerce, et nous allons voir les avantages et les inconvénients de chacune d’entre elles.

Création de votre propre site en ligne (Shopify ou WordPress)

Shopify est la plateforme de e-commerce la plus populaire, et pour une bonne raison. Elle est facile à utiliser, possède des tonnes de fonctionnalités et est très évolutive.

Tout d’abord, il y a de très beaux designs de sites. Shopify proposent des designs clés en main, avec des mises à jour régulières.

Si vous débutez, Shopify est une excellente option. Vous pouvez posséder votre propre nom de domaine (l’adresse de votre site en www.). Cela renforce l’identité de votre marque.

Ouvrir une boutique en ligne avec Shopify prend seulement 30 minutes. Il vous suffit d’une adresse email, d’une carte bancaire pour payer les frais d’abonnement et d’un compte chez un opérateur de paiement (PayPal ou Stripe par exemple) pour recevoir les paiements.

En revanche, le plus gros inconvénient de Shopify est son coût. Vous devez payer un abonnement, il y a aussi des frais de transaction et d’applications. Sur Shopify, il est conseillé d’acheter des applications pour optimiser son site. Si vous débutez, ces frais peuvent s’accumuler rapidement.

exemple de site en ligne créé sur Shopify

On en vient à WordPress.

Voici les avantages d’ ouvrir une boutique avec WordPress:

  • Vous pouvez créer gratuitement une boutique en ligne d’aspect professionnel
  • WordPress est très flexible et peut être utilisé pour un large éventail de sites Web
  • Il existe de nombreux plugins et thèmes disponibles pour vous aider à personnaliser votre site Web
  • Comme avec Shopify, vous pouvez aussi posséder votre propre nom de domaine.

Le plus gros inconvénient de l’utilisation de WordPress pour le e-commerce est qu’il peut être plus difficile à configurer et à utiliser que certaines autres solutions e-commerce. Il faut se former ou embaucher des experts en WordPress.

Les Marketplaces (Amazon, eBay)

Voici les avantages de se lancer sur les marketplaces:

  • Vous pouvez vous lancer rapidement et à moindre coût
  • Il existe un public de clients potentiels tout prêt
  • Vous pouvez utiliser l’image de marque de la marketplace à votre avantage
  • Vous ne payez des frais que quand vous vendez (commissions prise par le site)
  • La création d’un site n’est pas nécessaire

Le principal inconvénient de la vente sur une marketplace est que vous n’avez pas autant de contrôle sur votre boutique ou votre marque. Vous êtes également à la merci de leurs règles.

Avant ou après l’ouverture d’un compte, ils peuvent demander des informations sur les objets que vous vendez et si ça ne leur plait pas, ils peuvent les retirer.

Malgré tout, les marketplaces et en particulier eBay forment une solution e-commerce peu risquée et très rentable.

D’ailleurs, je propose une formation offerte: comment vendre sur eBay de façon professionnelle

2. Trouver un marché de niche

Avant d’ouvrir une boutique en ligne, il est important de trouver un marché de niche. Pour rappel, une niche est une catégorie de produits qui ont un lien entre eux (par exemple: les accessoires de smartphone)

Notons que d’essayer de vendre à tout le monde est une recette pour le désastre. Vous serez en concurrence avec trop d’autres entreprises de vente en ligne et vous ne pourrez pas vous démarquer. Ainsi, il faut réfléchir au type d’articles que vous voulez vendre et à votre clientèle cible.

Une fois que vous aurez défini votre niche, vous pouvez commencer à créer un site.

Vous pouvez créer une boutique qui comprend une seule niche ou plusieurs niches. Mais essayez de commencer dans 3 ou 4 niches maximum.

Par exemple, nous avons les niches e-commerce suivantes:

  • Mode féminine
  • Mode masculine
  • Vêtements pour enfants
  • Vêtements vintage
  • Matériel de camping
  • Matériel de randonnée
  • Accessoires de cyclisme
  • Matériel de golf

On s’est placé dans la mode et le matériel de sport. Il existe de nombreux autres secteurs. Si vous avez besoin d’idées, n’hésitez pas à commenter cet article pour que nous vous aidions.

niches e-commerce

3. Faire des prévisions financières avant d’ouvrir votre boutique en ligne

Le business plan est un processus qu’il ne faut pas négliger.

Toutefois, il ne s’agit pas de rédiger un document de 100 pages. Une ou deux pages suffisent.

Le business plan sert surtout à vous donner une idée de votre chiffre d’affaires prévisionnel et de vos marges. Il est un guide qui va vous motiver pour progresser, car votre projet deviendra clair.

Pour ce faire, vous devrez :

  • Faire une étude de marché pour savoir quels produit se vendent le mieux
  • Calculer les charges (coût d’un site marchand, des marchandises chez les fournisseurs), de la logistique, impôts et taxes…
  • Calculer la marge que vous souhaitez obtenir pour chaque article
  • Estimer le nombre de ventes que vous allez réaliser
  • Décrire votre stratégie de vente en ligne: faire de la publicité sur Facebook? Référencer votre site dans les résultats de recherche Google?
  • Quelle structure juridique allez-vous utiliser? Une micro-entreprise? Une entreprise classique (de type EURL / SASU) en France?
réseaux sociaux qui pointent vers votre boutique

4. Choisissez vos articles

Après la création d’une boutique, il est temps de choisir les produits que vous souhaitez vendre. Il y a plusieurs facteurs à prendre en compte lors du choix de vos articles :

  • Le prix chez le fournisseur
  • La marge que vous souhaitez obtenir
  • La concurrence
  • La demande

Je vous conseille de commencer par un petit nombre de produits, environ 10 à 20. Il est plus facile de gérer un petit stock lorsque l’on débute en e-commerce. Vous pourrez toujours ajouter de nouveaux articles plus tard.

5. Concevoir votre site e-commerce

Lors de cette étape il est temps de passer à la création d’une boutique en ligne. En premier lieu, Il faut la remplir de fiches produits. Ensuite, les internautes doivent prendre du plaisir à la visiter. Par ailleurs, il faut l’optimiser pour qu’elle convertisse un maximum de clients en acheteurs.

Le design de votre site internet est important car il donnera la première impression à vos clients. Voici un petit guide pour la conception de votre boutique :

  • Utiliser des images de haute qualité
  • Ayez un logo professionnel
  • Utiliser des menus faciles à naviguer
  • Utiliser adapté aux appareils mobiles
  • Avoir une page d’accueil qui met en avant vos best-sellers
  • Rédiger les mentions légales et les conditions générales de vente
  • Respecter le RGPD (Règlement général sur la protection des données), en indiquant votre politique sur les cookies
  • Mettre une section « avis » en bas de chaque page produit.

Il est à noter que si vous n’êtes pas un designer, vous pouvez engager des prestataires de services pour concevoir votre site e commerce à votre place. Vous pouvez également trouver sur Internet de nombreux modèles que vous pouvez utiliser gratuitement ou pour une somme modique.

Ou alors, vous pouvez faire 80% du site vous-même et acheter un service complémentaire sur fiverr.com. Par exemple pour vous aider avec le logo ou la rédaction de descriptions d’articles.

A côté de votre e-boutique, je vous recommande de créer des compte sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook). En effet, ils vous permettront de développer la notoriété de votre e-boutique. Répondez à chaque commentaire sous les posts.

Depuis chaque page de vos réseaux sociaux, indiquez un lien vers votre boutique pour amener des acheteurs potentiels.

Ensuite, il faut rédiger vos fiches produits.

L’étape de la création de fiches produits est à prendre très au sérieux. La description du produit est l’un des éléments les plus importants de votre site de vente en ligne car elle va convaincre le client d’acheter le produit

D’ailleurs, voici quelques conseils pour rédiger une bonne description:

  • Rédiger un titre accrocheur
  • Mettez l’accent sur les avantages de l’objet
  • Utilisez les avis positifs des clients.

En complément de vos fiches produits, vous pouvez créer des offres attrayantes

Une offre est une combinaison d’un ou plusieurs produits à un prix spécial

Il suffit de prendre pour exemple Amazon, qui propose cette offre:

exemple d'offre sur amazon

6. Configurer la logistique et les méthodes de paiement

Maintenant que vous avez choisi les produits que vous souhaitez vendre et rédigé vos descriptions de produits, il est temps de mettre en place l’expédition et la logistique

Il y a plusieurs choses à considérer lors de la mise en place de l’expédition :

  • Les frais d’expédition
  • Le délai de livraison
  • L’emballage
  • La politique de retour

Par ailleurs, je vous conseille de proposer la livraison gratuite, car c’est une motivation importante pour acheter

Il y plusieurs solutions pour gérer la logistique: soit vous gérez vous même le stock et vous expédiez les commandes. Soit vous demandez à votre fournisseur d’expédier directement les commandes depuis son propre stock. D’ailleurs, ce système s’appelle le système du dropshipping.

Notons que vous pouvez utiliser un service de stockage. C’est le cas avec Amazon qui propose le service Amazon FBA, où les vendeurs stockent leur marchandise dans des entrepôts Amazon.

Maintenant, nous arrivons à l’étape de la configuration des méthodes de paiement à intégrer dans votre boutique en ligne. Il faut considérer:

  • Le type de méthodes de paiement que vous souhaitez proposer (carte de crédit, PayPal, virement bancaire, etc.)
  • Les coûts associés à chaque méthode de paiement
  • La sécurité des solutions de paiement

Je vous conseille de proposer plusieurs modes de paiement à vos clients, afin qu’ils puissent choisir celui qui leur convient le mieux.

Enfin, vérifiez bien que les paiements fonctionnent avant le lancement d’une boutique en ligne.

7. Promouvoir votre boutique en ligne

Une fois que votre boutique en ligne est prête, il est temps d’en faire la promotion. Cette étape est cruciale pour votre activité.

Il existe plusieurs façons de promouvoir votre site e-commerce :

  • Créez un blog et écrivez des articles sur vos produits
  • Créez des comptes de réseaux sociaux et publiez du contenu sur vos produits
  • Faites de la publicité sur Google et Facebook
  • Offrez des réductions pour célébrer le lancement de votre site de vente

8. Analyser et optimiser

Enfin, il est important d’analyser et d’optimiser votre boutique en ligne de façon régulière

  • Vérifiez les statistiques de votre boutique (nombre de visiteurs, nombre de ventes, etc.)
  • Testez différentes offres et promotions
  • Modifiez le design de votre boutique
  • Cherchez sans cesse à augmenter le taux de conversion. Le taux de conversion est le nombre d’acheteurs par rapport au nombre de visiteurs.

9. Démarches administratives

Pour assurer le bon fonctionnement de votre boutique en ligne, il y a quelques démarches administratives à effectuer :

  • Choisir une structure juridique (entreprise individuelle, société)
  • Enregistrer votre activité
  • Obtenir un numéro d’identification fiscale
  • Ouvrir un compte bancaire
  • Mettre en place une comptabilité

En France, vous pouvez commencer en tant que micro entrepreneur (ou auto-entrepreneur). C’est une solution rapide et gratuite et la comptabilité est très simple. L’inconvénient est que vous ne pouvez pas déduire vos charges: il faut payer un impôt en fonction du chiffre d’affaires.

Dès que possible, il est conseillé de passer en entreprise classique. En effet, les impôts à payer seront sur le résultat opérationnel (la différence entre le volume de vent et les impôts) et non plus sur le chiffre d’affaires.

Nous vous recommandons de contacter la chambre de commerce de votre région pour avoir plus d’informations. Enfin, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un comptable car la comptabilité est en général complexe. Cela vous permettra de vous concentrer uniquement sur le développement de vos boutiques.

Ouvrir une boutique en ligne: travaillez avec un comptable

Pour conclure, vous connaissez maintenant toutes les étapes pour créer une boutique en ligne. Tout d’abord, vous avez choisi une solution pour créer un site de vente en ligne (Shopify, WordPress). Puis vous avez rédigé un business plan. Ensuite, vous avez décidé dans quelles niches vous placer. Finalement vous avez choisi des articles et vous avez alimenté votre boutique en fiches descriptives. Votre boutique est reliée à des réseaux sociaux.

Nous espérons que vous apprécié ce guide. Il ne reste plus qu’à faire le lancement de votre activité!

Articles complémentaires

Mon expérience folle de vendeur sur Amazon

Le guide pour vendre en dropshipping sur eBay